Milieu carcéral

La coordination provinciale
Depuis 1982, la CSSMI assure la coordination pédagogique et administrative des pratiques éducatives dans les onze établissements de détention fédéraux de la province desservis par sept commissions scolaires partenaires.

Le mandat de la coordonnation comporte notamment les tâches suivantes :

- Planifier avec les représentants du MELS et du SCC les activités de coordination;
-
Planifier et organiser les réunions des différentes tables provinciales de gestion de l’entente, d’organisation scolaire et d’harmonisation pédagogique;
- Participer à la négociation du renouvellement des ententes triennales SCC/MELS;
-
Consolider le leadership provincial de la CSSMI et représenter celle-ci auprès des partenaires spécifiques;
-
Planifier, mettre en œuvre et coordonner les activités du Service d’accompagnement en milieu scolaire S.A.M.i.S;
-
Planifier et organiser différents comités mixtes de travail, affectés à des projets spécifiques ou problématiques opérationnelles en carcéral;
-
Coordonner la gestion administrative (facturation des commissions scolaires) et les ressources informationnelles (indicateurs et autres) et produire les rapports
  d’activité en milieu carcéral;
-
Participer aux colloques relatifs aux orientations, programmes et services édictés par le MELS et organiser les perfectionnements
  (« 25e anniversaire » de l’entente-cadre en 2007).

Les commissions scolaires partenaires
La CSSMI peut compter sur la collaboration de plusieurs commissions scolaires, lesquelles permettent de desservir les établissements de détention fédéraux
de la province :

- La Commission scolaire des Chênes dessert l’établissement Drummond;
-
La Commission scolaire du Fer dessert l’établissement Port-Cartier;
-
La Commission scolaire Pierre-Neveu dessert l’établissement La Macaza;
-
La Commission scolaire Portneuf dessert l’établissement Donnacona;
-
La Commission scolaire des Samares dessert l’établissement Joliette;
-
La Commission scolaire du Val-des-Cerfs dessert l’établissement Cowansville.

La CSSMI dessert, quant à elle, le Complexe Sainte-Anne-des-Plaines incluant les établissements Archambault minimum et maximum et le Centre régional de réception, ainsi que le Complexe Laval incluant les deux établissements du Centre fédéral de formation.

La nature du SAMIS
Service spécialisé dans l’accompagnement des personnes contrevenantes adultes qui désirent concrétiser ou terminer en communauté un projet personnel de formation s’inscrivant dans le cadre des régimes pédagogiques propres au secondaire à savoir celui de la formation générale des adultes et celui de la formation professionnelle.

Les objectifs du SAMIS
Ce service d’accompagnement en communauté vise à :

- Favoriser la réussite scolaire du contrevenant adulte en communauté;
-
Fournir les renseignements pertinents à la personne contrevenante adulte qui veut augmenter son employabilité par la réalisation d’un projet personnel
  de formation dans la communauté;
-
Élaborer avec cette personne un projet personnel de formation;
-
L’assister dans la mise en œuvre de son projet de formation;
-
Assurer un suivi de son projet de formation dans le milieu scolaire;
-
Amener cette personne à se responsabiliser face à la réussite de son projet d’étude.

La population visée
Toute personne contrevenante adulte

- Fréquentant l’école en établissement de détention;
-
Désirant concrétiser ou poursuivre son projet de formation en communauté;
-
Admissible à l’éducation des adultes au secondaire (FG ou FP);
-
Recommandée par son équipe de gestion de cas;
-
Bénéficiant de l’accord de l’intervenant correctionnel responsable de son évaluation.

L’accompagnement
L'accompagnement prend la forme d’assistance aux formalités d’admission et inscription au programme d’étude ciblé et, lorsque la personne contrevenante est libérée en communauté, elle est régulièrement rencontrée et/ou contactée au regard de la progression de ses études.

Dépliant SAMIS

Programmes de formation