Fermeture en cas d'urgence

Comment vous renseigner en situation d'urgence?

En cas de tempête de neige, de verglas, de panne d’électricité, de bris d’aqueduc ou de toute autre situation particulière hors de notre contrôle, la Commission scolaire peut être appelée à fermer les établissements scolaires ou à suspendre les cours. 

Voici comment vous renseigner :
1) Consulter la « Une » du site Internet www.cssmi.qc.ca (il y aura un encadré spécial)

2) Pour une situation de fermeture générale, écouter le message téléphonique de la CSSMI au 450-974-7000.

3) Pour une situation de fermeture localisée, écouter le message téléphonique de votre école ou centre.

4) Suivre l’actualité dans les différents médias locaux ou nationaux (radio et télévision)

 N.B. La CSSMI ne contrôle pas le message diffusé par les médias.

Pourquoi fermer les établissements?
La décision de fermer ou non les établissements scolaires est chaque fois mûrement réfléchie. Elle relève de la Direction générale et doit être prise au plus tard à 5 h 55. Évidemment, cette décision s’appuie sur des informations et des critères précis après consultation auprès de différentes instances, dont les transporteurs scolaires et Environnement Canada. La décision est généralement directement liée aux conditions climatiques (et à celles qui sont annoncées), notamment à leur impact sur le transport scolaire (26 000 élèves se rendent à l’école en autobus, scolaires ou municipaux, ou en berline) et sur la sécurité des élèves qui se rendent à l’école à pied.

Le matin, lorsqu’il y a une situation d’urgence, il peut y avoir deux niveaux de messages :

1) Les cours aux élèves sont suspendus dans tous les établissements. Il n’y a pas de transport scolaire, mais les services de garde sont ouverts ainsi que le centre administratif.

2) Tous les établissements sont fermés. Il n’y a pas de transport scolaire et les services de garde sont fermés de même que le centre administratif.

Nous sommes conscients que ce genre de situation peut engendrer des mécontentements. Toutefois, la CSSMI rappelle que la responsabilité revient aux parents dans la prise de décision d’envoyer ou non leur enfant à l’école ou de le transporter eux-mêmes, dans ces circonstances exceptionnelles. Par ailleurs, il demeure aussi de la responsabilité du parent de s’assurer que l’école est ouverte avant d’y déposer son enfant ou de le laisser partir à pied.

N.B. Pour des raisons de sécurité, une fois la journée scolaire commencée, l’horaire de sortie des élèves en après-midi n’est pas modifié, à moins d’une exception. À ce moment, les parents des élèves concernés seront informés par l’école et par un message diffusé à la Une du site Internet de la Commission scolaire www.cssmi.qc.ca